Il était une fois, une Petite Fille très capricieuse, qui vivait avec ses parents dans un grand et luxueux château. Quand elle fut en âge de parler et marcher, sa mère lui interdit formellement de s’approcher du vieux puits abandonné. La Petite Fille ne comprenant pas pourquoi, supplia sa mère de la laisser s’y rendre. La mère ajouta alors d’un ton grave : « Il y a bien des années, une fillette y est tombée et y est morte noyée. La légende raconte que depuis ce jour… son fantôme hante le vieux puits ». La Petite Fille fit mine de comprendre et d’avoir l’air apeurée… Mais au fond d’elle même sa curiosité avait été piquée au vif. *** Dès la nuit tombée et le château endormi, la Petite Fille enfila ses chaussons, et brava l’interdit. Elle sortit discrètement dehors en chemise de nuit et gagna avec impatience le puits abandonné. Une fois devant, elle se pencha au dessus des pierres et plongea son regard dans l’abîme. Ce qu’elle y vit l’exalta de joie. Au fond du trou, une fillette fantomatique, au corps translucide et au teint livide, la regardait fixement. La Petite Fille, fascinée par sa découverte, voulut mieux discerner le fantôme. Elle se pencha alors davantage au dessus des pierres, mais elle se pencha tant et tant, que son corps bascula dans le trou. Elle chuta tout au fond du puits et disparut dans l’eau sale et profonde. Elle émergea en suffocant et en se débattant de toutes ses forces. Ne voyant pas la fillette à ses côtés, elle comprit sa terrible méprise… elle réalisa dans un sanglot que ce qu’elle avait pris pour un fantôme, n’était autre que son propre reflet. N’ayant pas pieds et ne sachant pas nager, elle se noya dans cette prison de pierres. C’est ainsi qu’elle devint, la légende vivante, de La Petite Fille au fond du Puits .
Fin