Le Fantôme qui était Timide

Il était une fois, un petit fantôme qui rougissait tant il était timide.

À chaque fois qu’il voulait faire peur à un enfant, deux petites taches roses apparaissaient sur ses joues. Tous les enfants se riaient alors de lui.

 

Un soir, le petit fantôme était si triste qu’il décida de mettre fin à ses jours. Il prit son courage à deux mains et se trancha le cou.

Sur le moment, il avait oublié qu’il était un fantôme et qu’il était déjà mort… Il en aurait pleuré de désespoir s’il avait encore eu sa tête.

Lorsqu’il sortit les nuits suivantes, tous les enfants hurlèrent de terreur en le voyant. Depuis, il porte fièrement le nom du Terrifiant fantôme sans tête.

Fin

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page