Il était une fois un Petit Garçon qui détestait Noël.
 
Cette nuit-là, alors que toutes les familles étaient heureuses et unies, lui se retrouvait toujours seul et aigri.
 
Parce que voilà, le Père Noël, c’était son papa.
 
***
Un hiver en particulier, le Petit Garçon appréhendait à tel point cette fameuse nuit, qu’il s’en rendit malade et fut cloué au lit.
 
Le Petit Garçon ne guérissait pas et le soir de Noël bien vite arriva.
 
Le Père Noël assis à son chevet, veillait sur son fils, extrêmement inquiet.
 
Le Petit Garçon voyant qu’il était bientôt minuit passé, réalisa que son père comptait rester à ses côtés.
 
D’abord extrêmement touché par son attitude, il en mesura ensuite la réelle amplitude : si son père ne partait pas immédiatement, il rendrait malheureux des millions d’enfants…
 
Il se redressa alors et dit à son père qu’il lui avait menti, qu’il n’était pas malade et qu’il avait juste voulu le garder pour lui.
 
Le Père Noël, attristé par cette révélation, sermonna son Petit Garçon.
 
Ce dernier lui dit qu’il lui restait du temps et qu’il pouvait encore offrir ses cadeaux à beaucoup d’enfants.
 
Mais le Père Noël lui expliqua que c’était trop tard, qu’il avait raté depuis bien longtemps l’heure de son départ. Il préférait ne pas les distribuer plutôt que d’en offrir seulement la moitié.
 
Dépité, le Petit Garçon dit à son papa : « Mais comment vont-ils faire si tu n’y vas pas ? »
 
Le Père Noël dit alors à son Petit Garçon « Il nous suffit de regarder quelles sont leurs réactions »
 
***
 
Voyant qu’après minuit, aucun cadeau n’avait été déposé au pied de leur sapin, les parents ahuris se précipitèrent dans les plus proches magasins.
 
Le matin de Noël, petits et grands furent plus que jamais heureux en découvrant leurs présents.
 
Depuis ce jour, le Père Noël put enfin prendre des congés et fêter avec son Petit Garçon, Noël chaque année.
 


Fin